Binntal-Crampiolo - mariepierreterrettaz

J1 / Fäld - Crampiolo via l'Albrunpass

Après une bonne nuit à Fäld à l'Hôtel Bärgkristall (nous avions pris l'option de nous éviter un lever aux aurores et un long trajet en voiture), nous voici prêts à partir, le ticket du parking bien mis derrière le pare-brise.

INFO : un grand parking "obligatoire" est situé à l'entrée du hameau. L'hôtel  nous a fourni une carte jusqu'à notre départ, puis nous avons payé 12 CHF pour 1,5 jour.

Nous choisissons de prendre le sentier rive gauche, moins fréquenté. En effet, sur la rive droite, le chemin est carrossable (voire goudronné) et voit circuler quelques voitures pour accéder aux divers alpages.

Le panneau indique 3h30 jusqu'au col. Le fond de la vallée est long, le sentier serpente tranquillement sur 9 km pour un peu moins de 1000 m. de dénivelé.


La première heure voit défiler mélèzes et prés, jusqu'à l'alpage de Freichi. Sous nos pieds, le sol scintille, nous sommes à l'affut de cristaux, le Binntal étant en effet célèbre pour ses minéraux. La diversité des roches est en effet impressionnante, même pour les profanes comme nous.

Le sentier se fait ensuite "un peu" plus alpin avec un petit lac, cascade, sentier sablonneux (!) et plateau marécageux.

Nous passons devant la Binntalhütte et débouchons rapidement sur le col de l'Albrunpass où nous rattrapons à notre plus grande surprise 5 filles en VTT. Nous les avions en point de mire depuis un bon moment (à pousser et porter leur vélo....).


Après une petite pause pique-nique, nous attaquons la descente ! Elle va être interminable...

Pourtant, environ 7 km pour 750 m. de dénivelé, le panneau indique 2h30.

La première moitié (c'est peut-être ce qui nous a coupé les jambes, surtout après la pause de midi.....) descend sec ! Il faut ensuite remonter quelque peu pour traverser un petit plateau avec de petits étangs marécageux. Puis vient le long faux-plat qui longe le barrage avec des ouvertures dans la forêt digne du Montana/USA pour enfin déboucher sur une vision "magique : le petit hameau de Crampiolo où nous passerons la nuit (la Baïta ).



J2 / Crampiolo - Fäld via le passo della Rossa

8h45 : optimistes et confiants, nous voilà au pied du panneau fléché du "passo della Rossa". Il indique 3h30 et "attention, échelle et passages alpins".

Après une petite 1/2 heure tranquille d'échauffement dans les arbres et de gros blocs de rochers (ancien éboulement ?), le sentier débouche au bord du torrent della Rossa et le paysage s'ouvre sur le vallon et Alpe Devero.

Encore émerveillé par notre rencontre avec 2 renards, on attaque la grimpette  (rude.... et çà va continuer quasi sur le même rythme pour encore 2 heures, jusqu'au passage de l'échelle (où la flèche m'a bien fait rire...comme si nous avions le choix !).


2 heures et demie que nous marchons. Tout fiers, nous croyions avoir atteint le col (eh bien.....non !).

Une fois l'échelle, le passage avec une chaîne et quelques prises simples d'escalade, nous voici arrivés sur un plateau fait de blocs rocheux (éboulement) et de petits lacs (de fonte). C'est splendide !

Certains blocs sont assez grands, il faut quelques fois s'aider des mains, avoir le pied "sûr" (merci mes fidèles chaussures à semelles rigides) et bien repérer les balises : encore 1 heure pour 70 m de dénivelé pour arriver au col proprement dit (frontière, Geisspfad et Geisspfadsee).


Comme hier, la descente va être rude mais très diversifiée.

La première partie indique que nous sommes bien de retour dans le Binntal. A nouveau, nous traversons une zone pierreuse faite de plus ou moins gros cailloux multicolores et scintillants.  Le sentier devient ensuite très raide et zigzague dans le gravier et les éboulis, çà glisse et il ne vaut mieux pas trop s'attarder.

Nous décidons de faire un petit crochet par le Mässersee. Bonne idée, c'est idyllique !

Nous sentons arriver la fin, les jambes sont lourdes, nous passons par le sentier pédagogique des mines (Lengenbach), arrivons enfin à Fäld et nous nous accordons une coupe aux myrtilles avant de rejoindre notre voiture.


En résumé : MAGNIFIQUE rando sur 2 jours à conseiller aux marcheurs "chevronnés", le 2ème jour nécessitant un pied sûr et quelques passages techniques.


Des commentaires ? C'est par ici....