2016 - Cinque Terre - mariepierreterrettaz

Le paysage incomparable des Cinque Terres a été déclaré patrimoine de l'humanité par l'UNESCO. Les terrasses soutenues par des murs en pierre sèches construites à partir du XIIème siècle  ont permis de dompter  cette terre inhospitalière qui tombe à pic dans la mer. Vignes, oliviers, forêts de chênes et châtaigniers ont pu ainsi être cultivés. Suite à l'abandon des cultures,  ce fragile patrimoine s'est dégradé. L'essor du tourisme, principale ressource économique actuelle, et la création du parc national a permis de le remettre en valeur et l'entretenir. Le défi étant maintenant de réguler le flot et le comportement des touristes.....

Nous y passons quelques jours en automne 2016


Etape 1 : Levanto - Monterosso - Vernazza


Au sortir de la gare, nous traversons Levanto sans nous y attarder et trouvons le départ du sentier derrière l'église.  Comme nous allons vite le comprendre (çà va devenir une habitude), çà commence par grimper sec (45 min.).

Puis le sentier serpente en surplombant la côte plus ou moins à plat avec des points de vue magnifiques (environ 1 heure). Enfin, nous arrivons au "Punta Mesco" avec une vue plongeante sur Monterosso et toutes les Cinque Terre. Il nous faudra encore 45 min. de descente sans répit pour mériter la pause de midi.


L'estomac plein, nous empruntons la seule partie payante de notre périple et aussi la plus fréquentée (!) : le sentier du littoral qui relie Monterosso à Vernazza.(1heures 30 à 2 heures)

On peut toujours discuter du fait de devoir payer pour marcher, toujours est-il que nous nous rendons compte que la nature est très inhospitalière, que l'entretien de ces sentiers inaccessibles par la route est un travail titanesque et qu'il faut relever qu'ils sont impeccables !

Le sentier du littoral ne porte pas très bien son nom car, à nouveau : escaliers, escaliers, escaliers.....on commence par grimper ! La partie finale surplombant Vernazza est superbe.


Etape 2 : Corniglia - Manarola - Riomaggiore


Départ de notre B&B ce matin pour 4 heures 30 de marche aller et un retour de 8 min. en train LOL.

Nous empruntons les fameux escaliers qui mènent à Corniglia (juste un échauffement) en vue de la grimpette habituelle qui nous permet de rejoindre les sentiers "du haut". Aujourd'hui, magnifique ballade parmi les vignes en terrasses. Nous traversons Volastra et manquons de rater la série interminable d'escaliers qui nous permets de rejoindre Manarola.


Après une bonne glace sur le port, il faut rattaquer la montée, ouffffffff ces escaliers ! 

Il est vrai que ces points de vue çà se mérite ! Court sur la carte, le sentier qui relie Manarola à Riomaggiore a néanmoins le même dénivelé que le précédent, les jambes sont lourdes et il nous faut malgré tout plus d'1 heure pour atteindre notre but.


3ème étape : Riomaggiore - Portovenere


The last, la plus longue (5 bonnes heures) sur le chemin des crêtes et dans le brouillard....

Partis de Riomaggiore, il nous faudra cette fois-ci 1 h. 30 pour atteindre le sentier des crêtes via l'église de Notre-Dame de Montenero et le Col du télégraphe.

Plus en altitude que les jours précédents, c'est parmi les chênes et les châtaigniers que nous cheminons sur les crêtes, sans beaucoup de vue (forêt et brouillard).

Arrivés à Campiglia, nous basculons sur l'autre versant et la vue s'ouvre sur La Spezia. Le brouillard est dernière nous et la descente (1heures 30) sur Portovenere est splendide !

A noter que PortoVenere n'est pas relié au Cinque Terre par le train. En effet, celui-ci relie Riomaggiore directement à la Spezia. Cela demande un peu d'organisation pour les randonneurs : soit rejoindre la Spezia (bateau ou bus) pour aller prendre le train ou prendre une navette maritime qui s'arrête dans chaque port des Cinque Terre (sauf Corniglia). C'est cette dernière option que nous choisissons afin d'avoir une vue depuis la mer des Cinque Terre. Le dernier bateau étant à 16h30 en cette fin du mois d'octobre, nous n'avons pas le temps de nous attarder à Portovenere.


INFOS PRATIQUES

Il est très facile de circuler en train dans les Cinque Terre. Nous laissons la voiture à Levanto, grosse bourgade à l'entrée nord des Cinque Terre. Un parking est à disposition (env. 11 euros/24 heures) à la gare.


Dans toutes les gares, on trouve un bureau "touristique" avec toutes les infos nécessaires en toutes les langues. Nous y avons acheté une carte avec tous les sentiers. Il faut relever qu'ils sont très bien indiqués et numérotés (pancartes en bois / rouge numérotées) avec les distances et les temps estimés.


Plutôt que de faire la traversée en mode trekking-/sac-à-dos nous longeons pour les 4 nuits à Corniglia (et oui....on aime notre petit confort...). Nous faisions donc l'aller en train et le retour à pied ou l'inverse. Chaque trajet en train coûte 4 euros. La carte journalière de transport est à 12 euros.


Logement : je ne ne saurais QUE VOUS RECOMMANDER le Bed and Breakfast CORTE DEL GALLO. Il est idéalement situé à 1 min. de la gare de Corniglia, Roberto et Claudia vous accueillent comme des amis, Roberto parle un peu le français, il aime les gens et çà se sent. Il connait très bien sa région et est toujours de bon conseil.