2016 - Iceland (côte Sud-ouest) - mariepierreterrettaz

Dimanche 27 mars 2016, nos compagnons de voyage nous quittent après le petit-déjeuner pour aller prendre leur vol de retour en Suisse.

Le temps se lève. Impatients de découvrir la côte sud-ouest et ses paysages nous allons chercher notre voiture de location (un gros 4x4) auprès de Blue rental. Le jeune homme de l'accueil n'a pas l'air ravi de travailler un dimanche matin de bonne heure et ses explications dans un anglais rapide et avec beaucoup d'accent étaient difficiles à suivre : nous avons juste compris que nous étions assurés pour tout SAUF contre l'arrachement des portières (!!! oui....il nous faudra retenir les portières à l'ouverture : gare au vent....nous allons vite comprendre le bien-fondé du conseil).

Au programme du jour une boucle de 185 km pour visiter  le fameux CERCLE d'OR :

- le parc national de Þingvellir : Les Vikings y fondèrent en 930 le 1er parlement démocratique au monde, l'Alping. Le site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2004. Þingvellir est une plaine d'effondrement, située à la divergence des plaques tectoniques américaines et européennes.

- Geysir  : le geyser qui a donné son nom à tous les autres. Heureusement, pas trop de monde, il est encore possible d'approcher et de faire des photos.

Gullfoss : "chutes dorées", spectaculaire double cascade de 32 m. de hauteur. Beaucoup de vent....Trépied et filtre ND pour pose longue : à oublier :-((

      Nous arrivons en fin d'après-midi à notre Bed and Breakfast. L'accueil est sympa, nous avons une chambre dans le bâtiment principal. Un "hot tub" est à notre disposition de 17h00 à 22h00. Nous en profiterons au coucher du soleil et terminerons cette magnifique journée en toute beauté par une aurore boréale ;-))  - toujours ce foutu vent qui rend difficile la stabilisation du trepied.

      Jour 2 : après un petit-déjeuner pantagruélique, nous voilà repartis dans notre gros 4x4. Les prévisions météo sont moins bonnes et nous nous sommes bien équipés. Avec raison car à peine 15 minutes plus tard, il se met à neiger.

      Au programme du jour, Seljalandfoss, Vik, Dyròlaey et sa plage de sable noir, Skogafoss. Un aller-retour de 230 km.

      Le neige qui tombe nappe le paysage et crée une ambiance féérique. Nous sommes ravis. Un petit peu moins quand au retour de Vik, au passage d'un petit col, de violentes bourrasques de vent soulèvent la neige et en un instant masquent totalement la visibilité. Le passage "entre deux eaux" pour arriver à Dyròlaey dans une ambiance de "winter is coming" est aussi impressionnant. Nous apercevons quelques voitures et insistons. Heureusement, ce fut un des plus beaux moments de notre périple : la plage est classée dans les 10 plus belles plages du monde : c'est entièrement mérité ! La plage noire, les vagues qui viennent s'y écraser dans des gerbes d'écume blanche, le vent qui se déchaîne dans une ambiance de fin du monde : magique !

      3ème et dernier jour : Nous faisons nos bagages. Notre vol retour étant prévu de bonne heure le lendemain matin, ce soir, nous dormirons dans le petit port de pêche de Grindavik, à 25 minutes de l'aéroport de Keflavik, . Au programme, le tour de la péninsule de Reykjanes avec arrêt au Blue Lagoon à 17h00 (nous avons une réservation - attention indispensable.....). 215 km.

      Le soleil joue à cache-cache avec les nuages et même la neige s'invite de temps en temps. La lumière change tout le temps et les paysages sont sublimés.

      La péninsule est un immense champ de lave, désolant et triste. Néanmoins, elle nous réserve de belles surprises dont Seltun dans la réserve naturelle de Reykanesfolkvangur avec ses fumerolles, sa géotermie, la couleur de sa terre et ses cratères ainsi que les falaises du champ de lave de Valahnukur avec ses colonies d'oiseaux.

      Dormir :

      Hestheimar Bed and Breakfast à Hella : bien placé pour rayonner dans la partie sud-ouest de l'île, bon rapport qualité-prix, ferme équestre, petits-déjeuner copieux. A conseiller.

      Mar Guesthouse  à Grindavik (25 min. de l'aéroport de Keflavik) : récent, moderne, salles de bain communes à l'étage (1 pour 4 chambres environ) avec 2 cuisinettes communes à disposition. Petit-déjeuner un peu "léger" mais suffisant. Accueil très sympathique et de très bon conseil. A 60 euros la chambre : vraiment rien à redire.

      Manger :

      A Geysir, dans le centre d'accueil, il y a comme partout une grosse boutique de souvenirs où l'on trouve toujours les mêmes articles mais il y a également un grand restaurant : Self-service, assez mal organisé, cher et nourriture pas terrible....

      A Vik : halldorskaffi : petit bistrot tout simple où nous avons mangé un excellent "fish of the day" et un filet d'agneau avec en entrée une soupe du jour en self service dans un un grand chaudron à soupe.

      A Grindavik :

      - Bryggjan café sur le port. Quelques tables, 2 chaudrons à soupe en self-service avec thé - café, pain et beurre à volonté. Nous y avons gouté une soupe de Langoustine absolument divine !

      - Salthusid : encore un "fish of the day" et de l'agneau....très bien mangé et bon rapport qualité prix.